Croisières Inter-Îles


Croisières Inter-Iles propose un large éventail de croisières au large des côtes de la Charente-Maritime.
Au départ de 5 ports :

  • La Rochelle,
  • Saint-Martin-de-Ré,
  • Boyardville et Saint-Denis d'Oléron,
  • La Tranche-sur-Mer.


La flotte de bateaux récents et confortables est contrôlée par la société de classification Bureau Veritas.

  • croisières commentées
  • navires spacieux
  • ponts supérieurs solariums
  • salons panoramiques abrités
  • toilettes


Destination Fort Boyard : forteresse de la mer et vaisseau de pierre.
Lieu stratégique pour la protection de l’estuaire de la Charente, de la rade de l’île d’Aix et de l’arsenal de Rochefort, du temps où les canons ne portaient pas assez loin pour croiser le tir. Les progrès de l’artillerie entre 1804 et 1859, plus rapides que la construction du Fort rendirent celui-ci inutile avant même son achèvement. L’édifice devint prison des communards avant leur déportation vers la Nouvelle Calédonie… Il est devenu célèbre comme studio de télévision pour des jeux de renommée internationale. Les croisières commentées permettent de vous faire admirer ce colosse de pierre, symbole du patrimoine de la Charente-Maritime.

Destination Île d'Aix via Fort Boyard : Île d’Aix, l’impériale.
Longueur 3 km, largeur 700 m, altitude maximale 9 m ! Et 7 km de sentiers côtiers. C’est la seule île charentaise qui ne soit pas rattachée au continent. Aix est classée dans les « sites naturels remarquables ». Tous les paysages charentais y sont représentés : criques et plages de sable fin, bois de pins maritimes ou de chênes verts, marais, prairies et prés salés… C’est un lieu de tranquillité. Ici, pas de voitures, on se déplace à pied, à bicyclette ou en calèche. Enjeu des rivalités, entre royaume de France et d’Angleterre, l’île est fortifiée sur ordre de Colbert pour protéger les abords des activités militaires de l’arsenal de Rochefort. C’est sur cette « petite île » comme il la qualifiait, que Napoléon 1er, au lendemain de la bataille de Waterloo passa ses derniers jours sur le sol français avant son exil vers Sainte-Hélène.

www.inter-iles.com